Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

Un conseil municipal nouvellement installé a 3 mois pour fixer les indemnités du maire et de ses adjoints. Les conseils municipaux fixent le montant de ces indemnités dans la limite d’un taux maximal qui varie en fonction de la catégorie de population de la ville.
augmentation d'indemnitésSous certaines conditions, des majorations d’indemnités (c’est le terme exact de l’article de loi) par rapport à la population réelle de la ville peuvent être votées. Une majoration ou augmentation décidée pour un mandat donné n’est bien sûr plus valable pour le mandat suivant. Que s’est-il passé à Chevigny durant les 3 derniers mandats ?
En 1989, une majoration a été votée pour le maire et ses adjoints. En 1995, il ne semble pas qu’il y ait eu de majoration. En 2001, une majoration par rapport au barème a de nouveau été votée pour le mandat. Contrairement à ce que suggère M. BRENOT dans le dernier 4 pages, ni M. LEGRAND, ni Mme MACE ne l’ont votée puisqu’ils ne siégeaient pas encore au Conseil.
En 2008, c’est une nouvelle majoration des indemnités par rapport à la population réelle qui a été votée par les conseillers de la majorité, puisque celle de 2001 n’était plus valable. Où donc est le mensonge, M. BRENOT ?
Chevigny-Saint-Sauveur comptait 9600 habitants au dernier recensement provisoire de 2007. Pourtant son maire touche la même indemnité que le maire d’une ville de 50.000 habitants (3367,13 € bruts) au lieu de 2057,69 € pour une ville de 10.000 habitants, soit une augmentation de 1309 € par mois. Un raisonnement similaire indique que la majoration représente 411 € par mois pour les adjoints. Pas mal ! C'EST LEGAL, MAIS EST-CE MORAL ?
Cette augmentation coûtera 360.000 € de plus au contribuable chevignois pendant les 6 ans du prochain mandat. Il est affligeant que la seule explication donnée par le maire est que les indemnités sont soumises à l’impôt, et que le maire n’a ni voiture de fonction, ni indemnité de représentation.
En quoi les élus de Chevigny méritent-ils plus d’indemnités que ceux des villes de même importance ? Cette augmentation est d’autant plus contestable que du fait  du transfert de plusieurs compétences  à la Comadi, les charges de travail sont considérablement allégées.


Moins de travail grâce au Grand Dijon ... mais toujours plus d’indemnités grâce à vos impôts !!


Les élus du groupe d’opposition ″Un nouvel Elan pour Chevigny″ :
Louis Legrand – Jocelyne Macé – Christian Preioni – Caroline
 Grison – Denis Poirel – Dénia Hazhaz – Pascal Gauthier.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

300
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

795
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

2425
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

3889
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

2406
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

4515
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

1564
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite