Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

Depuis quelques mois, M. Brenot ne répond plus aux articles de l’opposition. Il préfère maintenant exposer le groupe CCLJ ("Chevigny Culture Loisirs Jeunesse") à sa place.
Comme son mentor, le groupe des "jeunes" assène des slogans comme des vérités, sans aucun chiffre pour les étayer. Il nous reproche une opposition soi-disant systématique. Selon lui, le dojo aurait été "bien subventionné" par le Conseil Régional, et abriterait des manifestations de plus en plus nombreuses et de plus en plus intéressantes.
Suite à leur article, interrogés lors du conseil consacré au budget primitif, Mlle Louise Borsato et M. Nicolas Cambazard  ont été incapables de donner, même approximativement, le prix du dojo et le montant de la subvention régionale.
Le dojo a coûté pas moins de 3,9 millions d’euros, sans compter le prix du terrain, du parking, de l’éclairage... Le Conseil Régional a accordé 305.000 € de subvention, trop content de s’en tirer à si bon compte pour un "dojo régional". Cela n’a financé que moins de 8% de l’édifice ! Nous n’appelons pas cela "bien subventionné".
Malgré les subventions, il reste aujourd’hui à rembourser sur les emprunts du dojo, avec l’impôt des chevignois, plus de 3.150.000 € de capital. Auxquels il faut ajouter les intérêts annuels (plus de 116.000 € en 2010) et les frais de fonctionnement. Voilà les chiffres ! (cliquer ici pour voir la page 107 du budget primitif 2010) Etre "jeunes" conseillers ne dispense pas d’étudier le budget avant de le voter !
Pour utiliser le dojo à tout prix, la municipalité y délocalise des manifestations qui auraient pu tenir au polygone ou au gymnase Boivin. Elle prête la salle gratuitement à des organismes extérieurs à la ville, elle loue bon marché à des partis politiques. Lors du conseil municipal de février, un organisateur de spectacle à 37 € la place, ne pouvant remplir le Zenith, s’est vu offrir le dojo pour 1 € la place vendue. Moins cher que le polygone ! Ce n’est pas comme cela que l’on allégera les charges des chevignois ! Au moment du vote, des élus de la majorité ont rejoint l’opposition pour refuser de brader le dojo. Le groupe CCLJ, lui, a voté les soldes. On peut être "jeune", M. Cambazard et Mlle Borsato, et avoir aussi un peu d’esprit critique.
 Depuis des mois, les villes de l’agglomération savent qu’elles doivent payer la moitié de la remise en état des rues du nouveau réseau de bus (mise en service prévue durant l’été 2010). Une priorité  et une urgence ! Et pourtant rien n’a été prévu au budget primitif ! L’adjoint aux finances a d’abord déclaré que la ville ne paierait pas. Le maire, pressé par l’opposition, a finalement évoqué une hypothétique rentrée d’argent qui pourrait être en partie affectée à cette remise en état. L’opposition n’a pas voté ce budget irresponsable.

Les élus du groupe d’opposition ″Un nouvel Elan pour Chevigny″ :
Louis Legrand – Jocelyne Macé – Christian Preioni – Caroline
 Grison – Denis Poirel – Dénia Hazhaz – Pascal Gauthier.
Article à paraître dans le "4 pages" d'avril 2010

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

2090
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

2341
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

3751
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

6762
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

3692
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

5651
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

3040
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite