Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

Extrait du bilan de la dette de Chevigny-Saint-Sauveur – budget primitif 2010 - pages 107 (consultable en mairie et en cliquant ici)
 Année de l’emprunt 
Intitulé de l’emprunt
Banque
Montant initial de l’emprunt
  Capital restant dû au 01/01
 Capital restant dû au 31/12
 Taux 
Intérêts de l’exercice
2006
DOJO DE KARATE
BANQUE POPULAIRE
 1.168.852,78 
   929.259,33 
   857.432,73 
3,15 
28.240,56 
2006
DOJO DE KARATE
CREDIT MUTUEL
1.342.158,58 
 1.116.991,20 
 1.038.280,85 
3,70 
40.002,77 
2007
DOJO / VOIRIE
BANQUE POPULAIRE
1.252.810,77 
1.137.721,97 
1.068.106,22 
4,28 
48.274,77 
TOTAUX
3.763.822,13 
3.183.972,50 
2.963.819,80 
 
 116.518,10 
 Les chevignois devront bel et bien rembourser ces 3 emprunts dojo pendant les 11 prochaines années. Dans le "4 pages" d’avril, nous avions arrondi à 3.150.000 € le capital restant dû au 1er janvier 2010, et à 116.000 € les intérêts à payer en 2010. Si les subventions attribuées au projet du dojo et si les compensations de la TVA avaient servi à rembourser par anticipation ces trois emprunts, le total des colonnes "capital restant dû" serait de l’ordre du million d’euros. Ce qui est loin d’être le cas.
Comme annoncé dans le "4 pages" d’avril, le budget primitif du CCAS a été voté le 29 mars pour un montant total de 145.500 €, avec en recette une subvention communale de 110.000 €.
Pourtant la subvention donnée lors du conseil municipal du 30 mars, dans le cadre des subventions aux associations, était seulement de 80.000 €. Moins 30.000 € ! Cherchez l’erreur !
Pour que la commune puisse décider des subventions aux associations, ces dernières remplissent chaque année un dossier type pour faciliter l’analyse objective des besoins.
Nous avons étudié les demandes de subvention.
La plupart étaient conformes. Mais certaines étaient très mal remplies, d’autres pas du tout. Parfois une simple lettre remplaçait le dossier. Comment alors être équitable ?
Comment se satisfaire d’arguments tels que "je vote les subventions quand ça me fait plaisir" ? Nous sommes pour que la règle soit la même pour tous, et non une règle pour chacun.
Nous avons dû batailler pour que le Secours Populaire, et le Bistrot d’Icare qui s’occupe d’intégrer des personnes en situation de handicap, ne subissent pas une baisse importante de leurs subventions. Alors que, pour la deuxième année consécutive, une radio locale de l’agglomération était plus dotée.
Les élus du groupe d’opposition ″Un nouvel Elan pour Chevigny″ :
Louis Legrand – Jocelyne Macé – Christian Preioni – Caroline
 Grison – Denis Poirel – Dénia Hazhaz – Pascal Gauthier.
article à paraître dans le "4 pages" du mois de mai.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

246
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

288
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

1773
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

2944
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

2021
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

4103
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

1253
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite