Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

Le débat d'orientation budgétaire (DOB) est un moment important dans la vie démocratique d'une collectivité. Il précède le vote du budget. Il est l’occasion pour la majorité municipale d’exprimer ses priorités et ses orientations budgétaires pour l’année à venir, et pour l'opposition de donner son point de vue.

Le contexte économique et financier est morose : les risques d'une diminution des concours de l'Etat aux collectivités se précisent, et la crise rend plus difficile le financement par l’emprunt des investissements communaux. Le contexte économique commande que les élus fassent preuve d’une extrême rigueur dans leur gestion pour optimiser les dépenses et les recettes communales. Seules les communes bien gérées passeront dans de bonnes conditions la période difficile actuelle.

Hélas, les capacités financières de la commune sont déjà beaucoup mobilisées par des projets qui ne relèvent pas de nos compétences !

Alors que le développement économique est de la compétence du Grand Dijon, la municipalité a choisi de créer aux frais de la commune une Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) en entrée de ville : et qui va récupérer les taxes ? Pas Chevigny ! Les taxes éventuelles, dont le maire critique la redistribution, seront perçues par le Grand Dijon. Et l'emploi ? Rien pour l'instant ! La relocalisation d’une caserne du SDIS dans la ZAC et la création d’une seconde station de lavage automatique ne créeront pas d’emploi.

Pour desservir la ZAC, la commune créera à ses frais un rond-point sur la RD 107 : mais ce rond-point reviendra au Conseil Général, qui a la compétence des routes départementales et qui supervise les travaux sans y mettre un seul euro.

Nous l’avons déjà dit : le financement des frais occasionnés par un dojo régional relève d’une capitale régionale, et de la Région, pas d’une commune de 10.000 hab. En faisant du dojo une salle de spectacle déficitaire à chaque spectacle (ce qu’elle rapporte ne couvre pas les frais d’entretien, alors que les organisateurs vendent la place quelques fois plus de 50 €), la municipalité ne fait qu’augmenter la charge financière de la commune.

Ce qui relève vraiment de Chevigny n'est pas fait !

Pendant que nos finances sont mobilisées pour des projets que d’autres collectivités auraient dû réaliser, l’entretien des routes et des trottoirs n’est pas fait comme il faut, et les équipements communaux plus anciens se dégradent.

En ces temps de crise, il faut redéfinir les investissements prioritaires. Lors du DOB qui s’est tenu pendant le conseil municipal du 21 février, nous avons appris qu’en 2012 les dépenses de fonctionnement augmenteront de 5 %, dont 3,67 % d’augmentation de dépenses de personnel, 14,89 % d’augmentation des charges de gestion, alors que les recettes de fonctionnement baisseront de 2,77 %. Aucune stratégie à long terme n’a été proposée par le maire pour remédier à la situation, aucune priorité définie.

Quelles sont les priorités pour les prochaines années ? Le concept de Médiathèque, 20 ans après l’annonce du projet, est-il toujours pertinent et prioritaire aujourd'hui ? Quel développement urbain ? Quels équipements pour les habitants du nouveau quartier Ouest ? Quels modes de déplacement ?

Les finances communales sont bien chargées : nous sommes inquiets de leur état général et de l'endettement de notre ville, et demain ne sera pas facile ! Il faut cesser de gaspiller nos capacités financières en projets contestables !

 Les élus du groupe d’opposition ″Un nouvel Elan pour Chevigny″ :
Louis Legrand – Jocelyne Macé – Christian Preioni – Caroline Grison – Denis Poirel – Dénia Hazhaz – Pascal Gauthier.
reçoivent sur  rendez-vous - Tél. : 03.80.57.08.97 Mél : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

561
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

1214
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

2781
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

4627
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

2766
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

4891
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

1734
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite