Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

tramway dijonTrois ans et demi après les élections municipales de 2008, rappelons-nous quelques promesses de campagne de la liste majoritaire et faisons un rapide état des lieux de la gestion communale à Chevigny-Saint-Sauveur.

Des projets en panne ?

Quelques dépenses ont enfin été engagées pour l’étude de la médiathèque, promise à chaque élection depuis 25 ans. Pour une inauguration juste avant les prochaines élections ? Mais le projet est-il toujours aussi pertinent plus de deux décennies après ? Et la voie de contournement pour éviter les embouteillages à l’entrée ouest de la ville, où en est-elle ? Et le rond-point percé, présenté comme innovant au début, quand seront réalisées les modifications de sécurité que nous avons demandées en conseil municipal ? Et la ZAC 6NA qui devait recevoir des services communaux d’intérêt public, accueillir des entreprises et créer des emplois ? Où en est-on ? Les projets ne se réalisent pas, mais l’entretien courant non plus. Le délabrement des routes et des trottoirs mériterait à lui seul un "4pages" entier. La facture sera salée quand il faudra passer des petits pansements de voirie à un entretien digne de ce nom.

Gaspillages

La ville est plus endettée que la moyenne des villes de même catégorie, mais cela n’empêche pas les gaspillages. On a construit un dojo régional (plus de 4 millions d’€) dont les emprunts pèsent lourd sur le budget communal. Au prétexte qu’il n’y avait plus de créneau horaire libre pour les habitants de l’agglo, on a refusé la subvention du grand Dijon pour le dojo. Et maintenant on le brade comme salle de spectacle pour justifier l’investissement et les importants frais de fonctionnement. Combien de Chevignois fréquentent cette salle de spectacle ? Et le terrain donné au SDIS, d’une valeur d’environ 750.000 €, là où des communes voisines ont apporté des terrains de moins de 10 000 € (75 fois moins coûteux) ?

A part cela, tout va très bien. Le petit bassin était censé coûter 800 000 € au lieu de 2,4 millions... L’entretien se paie tôt ou tard ! Les comptes du bâtiment le République au centre ville ne sont toujours pas équilibrés...

Et les transports ?

Un nouveau quartier ouest a été conçu sans bus (au prix du m2 de terrain, on a préféré favoriser les lots à vendre). Face au mécontentement et à force d’interventions de l’opposition, une solution insuffisante a été trouvée pour septembre 2012, quand le tramway s’arrêtera à Quetigny, aux portes de notre ville. Comment s’en étonner vu que depuis 10 ans M. BRENOT ne va plus au Grand Dijon défendre les intérêts de la commune ? Comment s’étonner que dans un récent sondage, le niveau de confiance à l’égard des élus locaux soit en nette baisse ? L’alternance à Chevigny-Saint-Sauveur devient vraiment une nécessité.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

1503
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

1962
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

3469
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

6060
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

3312
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

5392
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

2514
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite