Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

projet lidl à chevignyNous l'avons appris par un petit entrefilet du quotidien local, paru au mois d'août : un nouveau projet d'implantation sur notre commune d'une grande surface alimentaire de 1266 m2 a été examiné en juillet par la CDAC (Commission Départementale d'Aménagement Commercial). Encore un supermarché ! Alors qu'il y en a déjà beaucoup dans l'est de l'agglomération dijonnaise ( à Quetigny, à Chevigny-Saint-Sauveur, à Sennecey, à Neuilly). Ce projet en dit long sur l'aménagement des zones d'activité de notre commune.
Nous ne sommes pas systématiquement contre les « grandes surfaces » : elles ont leur utilité, proposent une grande variété de produits et sont sources d'emplois. Les élus chargés du développement des zones commerciales se doivent de préserver un équilibre entre grandes surfaces et petits commerces de proximité. Certes, il importe d'accueillir de nouvelles entreprises et de vendre les terrains de la ZAC « Les Terres Rousses », mais à bon escient. Les petits commerces de proximité sont les premiers à souffrir de la concurrence des grandes surfaces, au point de se trouver quelques fois menacés dans leur existence même. En ces temps d'augmentation du chômage, il faut certes favoriser la création de nouveaux emplois mais aussi travailler à pérenniser ceux qui existent déjà.
Heureusement, la CDAC sert de garde-fou au-delà d'une certaine surface commerciale. Elle est présidée par le Préfet (ou son représentant), et est composée entre autres de personnes qualifiées en matière de consommation, de développement durable et d'aménagement du territoire. Les projets de création des magasins de commerce de détail qui dépassent une surface de 1 000 m2 sont soumis à son autorisation, préalablement à la délivrance du permis de construire.
Le verdict de la CDAC est donc tombé : il n'y aura pas de Lidl à Chevigny-Saint-Sauveur ! Sauf si un recours a été déposé dans les temps devant la commission nationale. Comme chacun peut le constater, la concurrence entre grandes surfaces est très rude. Le parking peu fréquenté de Colruyt, qui s'est installé récemment dans la ZAC « Les Terres Rousses » (surface commerciale de 998 m2, juste en en-dessous du seuil nécessaire pour passer devant la CDAC), témoigne d'une saturation des surfaces commerciales à dominante alimentaire. Peut-être qu'un avis de la CDAC aurait été opportun avant son implantation...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

561
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

1214
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

2781
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

4627
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

2766
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

4891
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

1734
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite