Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

Rond-point percé Hélène Jambard (suite)

Ouvert à la circulation depuis à peine quelques semaines, le nombre des infractions au code de la route n’a cessé de croître au nouveau carrefour entre Quetigny et Chevigny. Les véhicules qui tractent des remorques (à destination de la déchetterie par exemple) ou des caravanes, ainsi que les poids lourds, sont obligés de mordre sur les trottoirs ou sur les lignes blanches pour le traverser. Ce carrefour s’est très vite révélé dangereux, notamment pour les deux roues. Un grave accident s’y est produit récemment.
Suite aux questionnements des élus d’opposition, la configuration du rond-point Hélène Jambard va être complètement revue. A ce jour, ce rond-point "innovant" et "de qualité" selon le maire nous a coûté 280.000 € HT. Maintenant qu’il est terminé, et que visiblement il ne fonctionne pas, la municipalité a décidé de le modifier pour un surcoût encore indéterminé ! Il aura fallu deux adjoints aux travaux (plus celui du mandat précédent) pour produire cette aberration !
La faute à qui ? Au Grand Dijon, bien sûr… selon la municipalité. Vous l’auriez deviné ! Mais la communauté d’agglomération n’a pas compétence sur la voierie communale. Elle a participé (pour 78.500 € HT) au financement de ce rond-point parce-que les bus étaient concernés par son percement. Nos représentants à la communauté d’agglomération devraient le savoir.
Après l’installation puis la désinstallation record des aires de jeu dans le quartier ouest, force est de constater que les aménagements urbains de la ville manquent d’expertise.
 
Bande ou piste cyclable ?
De plus en plus de collectivités décident de faire des pistes cyclables sur les trottoirs où les deux usages piétons/cycles se confondent. Malheureusement, de nombreuses études des fédérations de cyclotourisme, des fédérations pour les circulations douces, démontrent que les conflits piétons/cyclistes y sont trop fréquents.
Les trottoirs ne permettent pas la fluidité des parcours pour les cyclistes qui recherchent des déplacements rapides. Rouler à vélo sur un aménagement mixte signifie de nombreuses contraintes : difficultés pour tourner à gauche, pour s’arrêter à chaque croisement, pour laisser passer les voitures... Et bien entendu… pour respecter les piétons encore plus vulnérables que les cyclistes.
Sur une simple bande, où il côtoie les automobilistes, le cycliste est préparé à partager momentanément l’espace disponible avec les autres usagers. La bande cyclable constitue une solution intermédiaire entre les aménagements en site propre et les solutions intégrées de type zone 30.
 Economique, elle n’a besoin que d’un simple marquage au sol et d’une signalisation verticale ; rapidement installée, elle s’avère d’une grande souplesse d’utilisation pour les usagers : on y accède facilement et on la quitte de même.
A méditer pour les prochaines voies cyclables.
 
Les élus du groupe d’opposition ″Un nouvel Elan pour Chevigny″ :
Louis Legrand – Jocelyne Macé – Christian Preioni – Caroline
 Grison – Denis Poirel – Dénia Hazhaz – Pascal Gauthier.
Article à paraître dans le "4 pages" de décembre 2009

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

626
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

1227
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

2805
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

4658
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

2776
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

4899
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

1782
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite