Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

place de la LibertéLe conseil municipal a décidé de déplacer le monument aux morts sur l’ancienne propriété Vangi, au 37 avenue de la République. Si nous sommes d'accord sur le principe, qui a d'ailleurs été inspiré par le groupe d'opposition lors du mandat précédent, nous regrettons une nouvelle fois la politique du fait accompli. En effet, lors du conseil municipal du 24 janvier dernier, le maire sort de son chapeau un projet déjà finalisé à 521 000 € HT (30 000 € d'étude pour aménager la place, plus 491 000 € de voierie rue de Pommard et avenue de la République) .

Aussi, avons-nous demandé des explications : quelles entreprises ont été consultées ? Quels autres projets ont été étudiés ? A quel prix ? etc… Comme c’est normal quand on fait jouer la concurrence. Hélas rien de tout cela ! Étonnement, il n'existe qu'un seul projet d’aménagement de la place, une seule entreprise, et on ne tolère des élus que quelques petites modifications éventuelles, à la marge.
Ce projet présenté en conseil municipal n'avait pas été vu en Commission Urbanisme et Travaux. Pourtant les commissions municipales, où les deux groupes d'élus sont de droit représentés proportionnellement, devraient être un lieu de concertation. La loi prévoit même des commissions extra municipales ouvertes aux habitants non élus afin de bénéficier des idées et de la compétence du plus grand nombre. À Chevigny en début de mandat, le maire a refusé la demande de l'opposition de créer ces commissions extra municipales ouvertes aux habitants.

Concernant le projet lui-même :

1- il prévoit des bancs, ce qui est nécessaire à une place qui recevra des personnes âgées. Malheureusement, les bancs ne seront jamais installés car la municipalité préfère y voir une source de nuisances plutôt qu'un confort pour les personnes âgées.

2- l'essentiel de la place est couvert de pavés ; pour compenser le manque de verdure évident, il est prévu d'installer des arbres-lampadaires en acier !
La route qui menait aux garages d’une résidence du Breuil sera fermée aux voitures : il faut donc créer une autre issue. Pour faire sortir quatre voitures (eh oui, quatre !) d'un immeuble, on va condamner une route et en créer une autre de 60 m dans un espace vert pour rejoindre la rue des Clématites !
Y a-t-il nécessité à ce qu'une piste cyclable (projet non vu en commission, en jaune sur la photo) reliant la rue de Pommard à la rue des Clématites, juste en face, oblige les cyclistes à faire un détour de 250 mètres par la place du Monument aux Morts au lieu d'aller tout droit et de passer par le rond-point ?
Avec l'avis des citoyens et de la Commission Urbanisme et Travaux élargie, on aurait sans doute trouvé une solution plus sensée, moins coûteuse, et sans nouvelles routes inutiles.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

234
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

282
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

1758
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

2920
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

2009
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

4096
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

1249
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite