Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

Nous vous avons déjà parlé du lotissement du "Clos en Mont Vaux", au 75 avenue de l'Égalité. Pour éviter aux riverains la construction d'un immeuble sur ce terrain, la municipalité a d'abord prétendu y placer le futur Centre de Loisirs. Puis elle a changé d'avis et a envisagé un lotissement communal, avec notre soutien. Mais au final, le lotissement est bizarrement découpé.

Maison du Clos en Mont VauxDès le départ, le projet a paru farfelu : la maison qui subsistait sur le terrain a été exclue du lotissement, sans aucune explication cohérente ; on lui a enlevé son terrain, ce qui fait que la mairie a déprécié ce bien communal en le rendant difficilement vendable. D’ailleurs aucune annonce n’a jamais été faite pour le vendre ! Et pour y accéder, il faudra créer un chemin jusqu'à l'avenue. Deux voies sur une faible largeur de terrain: autant de mètres carrés inutilement perdus.

Le lot 4 est tout en longueur ! Il sera difficile d’y bâtir une maison, même adossée aux parcelles déjà construites.

Clos en Mont Vaux site

Quant au bilan financier, il est désastreux : le déficit du lotissement après aménagement est de 150 000 euros pour 4 parcelles. Jamais un lotissement n’aura autant coûté à la collectivité. De plus, la municipalité a décidé de vendre les quatre lots à 170 € le m2alors qu’ils sont estimés à 180 € le m2.

On nous dit : "On vend au premier qui propose d'acheter".Mais aucune publicité sur la mise en vente de ces terrains n'a été faite. Pourtant la réservation du premier lot a été faite avant le Conseil Municipal qui a décidé de créer ce lotissement ! L’acquéreur est le fils de l’adjoint au maire qui était chargé du dossier. Comment alors a-t-il pu avoir l'information ? Faut-il connaître ceux qui décident de l'urbanisme pour se loger dans les lotissement communaux de Chevigny ?

Pour marquer notre désapprobation, nous avons quitté le conseil municipal avant la fin.  De nombreux élus de la majorité étant absents, comme souvent, le maire a dû lever la séance car le quorum n’était plus atteint. Ce coup d'éclat au conseil n'était pas une lubie de notre part : France Bleu Bourgogne et France 3 Bourgogne ont fait un reportage lors du conseil suivant parce qu'ils trouvaient l'affaire sérieuse.

La vente des terrains a fini par être votée au conseil de juin. Mais les élus d’opposition n’excluent aucun recours légal pour faire valoir leurs arguments.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

626
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

1227
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

2805
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

4658
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

2776
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

4899
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

1782
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite