Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

Lors du Conseil Municipal du 6 novembre, la majorité municipale a voté une délibération donnant le nom "Lucien Brenot"à la future médiathèque. Ce n’était pas l’avis des élus du groupe "Un Nouvel Elan pour Chevigny".

piscine de Chevigny-Saint-SauveurNous ne contestons pas la nécessité de donner le nom de l’ancien maire à un équipement communal d’envergure. Maire depuis 1983, Monsieur Brenot a incontestablement marqué la commune de son empreinte, que l’on soit d’accord ou non avec sa gestion communale.

Mais une telle décision, déjà annoncée sans concertation lors de la messe des funérailles, ne doit pas se prendre sous le coup d’une émotion par ailleurs bien compréhensible. Il nous semblait prématuré de soumettre au vote cette délibération si peu de temps après le décès de l’ancien maire.

Ce n’est pas faire injure à la mémoire de Monsieur Brenot de dire que l’action culturelle n’était pas le point fort de ses mandats successifs.Pendant 25 ans en effet, la médiathèque a été régulièrement promise au moment des élections municipales comme la réalisation phare du mandat à venir.

Monsieur Brenot lui-même la qualifiait d’"Arlésienne"lors de son allocution à l’occasion de la pose de la première pierre. Monsieur Rotger écrivait dans le 4Pages de septembre que la médiathèque était un vrai "serpent de mer".

Décision prématurée parce-que les travaux ont débuté mais le financement de la médiathèque n’est pas encore bouclé :

· Si la première pierre a été posée en septembre 2012, c’est uniquement pour ne pas perdre les 600 000 €accordés depuis deux ans par la Préfecture (les subventions non utilisées au bout de 2 ans sont perdues).

· Le Grand Dijon n’a pas encore décidé de sa contribution.

· La municipalité n’a pas encore inscrit à son budget la somme complémentaire qui permettra de finir de la médiathèque. Elle a d’autres priorités ...

Décision prématurée parce la municipalité ne prévoit pas l’ouverture de la médiathèque avant 2015, dans 3 ans.

Au moment de choisir un équipement qui portera le nom "Lucien Brenot", ce n’est pas une médiathèque qui est venue en premier à l’esprit des élus d’opposition. Nous avons plutôt proposé un équipement sportif et de loisir, comme la piscine.

La première tranche de la piscine, le bassin couvert, est terminée et ouverte au public depuis un an. La seconde tranche, le bassin non couvert, est budgétée. Elle pourrait être terminée et inaugurée en 2013, en tout cas avant la médiathèque prévue en 2015. C’est un équipement sportif et de loisirs en adéquation avec les points forts de l’action communale de Monsieur Brenot davantage orientée vers le Sport et les Loisirs que vers la Culture. C’était la proposition des élus de notre groupe.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

176
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

520
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

2145
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

3450
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

2244
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

4328
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

1449
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite