Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

écoleC'est en 1881, que les deux Jules (Grévy et Ferry) imposent l’école de la République : laïque, gratuite et obligatoire.

Et ce fut l’équivalent d’une révolution : tous les enfants pouvaient, enfin ! être scolarisés gratuitement. En plus, l’Ecole était devenue laïque…, ce n’étaient plus les religieux qui assureraient dorénavant l’éducation des enfants du Peuple, les enfants de la république mais des instituteurs, les «  hussards de la République » comme Charles Péguy les appelait alors.

Aujourd’hui,  l’école est le "centre de vie du quartier".

C’est devant l’école que les familles se rencontrent et vivent leur ville. C’est pourquoi  les élus municipaux que nous serons y accorderont  le maximum d’intérêt.

 

Pour le premier degré, la relation entre l'Education nationale et la mairie est institutionnalisée. Auparavant, on parlait de "l'école communale". Cette réminiscence historique survit sur certains frontons de nos établissements avec la devise républicaine «  liberté, égalité, fraternité ». Ce n’est plus le cas à Chevigny…

 

La mairie est le premier partenaire de l’école.  Elle offre les conditions matérielles nécessaires à la diffusion des savoirs ; à commencer par le bâtiment, sa maintenance ou son entretien. Et puis, il y a le restaurant scolaire ( c’est plus joli que la cantine), l'étude ou le centre de loisirs qui incombent en partie à la mairie ; l'enseignement  -ou plus exactement la méthode et le contenu pédagogique restent aux enseignants.

 

En règle générale, le maire, en fonction des besoins ou des choix que le conseil municipal a faits, gère des "crédits pédagogiques" et oriente le budget en conséquence vers le sport, les fournitures scolaires, les équipements multimédia ou l'aide aux quartiers défavorisés...

 

Il finance ou non des intervenants en sport, en langue, en arts plastiques... sans parler des assistantes sociales ou des infirmières. En fait, il influe sur l'enseignement par la force des choses (... et de ses moyens !).

Mais, est-ce vraiment ainsi que cela se passe à Chevigny ?

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

331
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

818
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

2463
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

3973
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

2435
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

4567
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

1579
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite