Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

quartier ouest11Ce qui caractérise Chevigny-Saint-Sauveur, c’est que depuis l’élection de M. Brenot en 1983, tous les quartiers d’envergure sont réalisés par le même promoteur institutionnel qui décide de leur emplacement : la société familiale HGH.
Ce qui questionne, c’est la démesure du nouveau quartier Ouest, sous la responsabilité d’un seul promoteur, pour une réalisation étalée sur plus d’une dizaine d’année.Les aires de jeu sont installées sans concertation, puis déplacées quand le voisinage se plaint. Les transports en commun non prévus à la conception du lotissement sont rajoutés à la hâte, après la réalisation des voieries structurantes. La mixité des générations est confiée au hasard. Le concept d’éco-quartier est inconnu à Chevigny.
Ce qui frappe dans le logement à Chevigny-Saint-Sauveur, c’est l’uniformité des nouveaux quartiers qui découle de l’unicité du promoteur. Un mail plus ou moins central, et des bâtiments et des pavillons autour. Tant d’espace consommé en si peu de temps aurait mérité plus d’inventivité.
Ce qui interroge, c’est l’empressement de la municipalité à réceptionner la voierie de la première tranche du quartier ouest, et à l’intégrer dans le domaine communal. Au risque de transférer à la commune les frais de remise aux normes des parties non-conformes que nous avons signalées. Pourtant, d’autres quartiers bien plus anciens ne sont toujours pas réceptionnés.
Plus accessibles, les lotissements communaux sont rares à Chevigny, et tout petits. Le prochain, le "Clos en Mont Vaux", avenue de l’Egalité, se fera presque par hasard : un terrain longtemps en friche, un projet immobilier privé, les riverains qui se mobilisent, la municipalité qui envisage d’y délocaliser le Centre de Loisirs sans Hébergement ; l’opposition qui monte au créneau ; et au final un lotissement communal déséquilibré par un découpage bancal !
quartier ouest2Le logement social est de première importance pour nos concitoyens à revenus modestes, pour les familles monoparentales, pour nos jeunes qui se lancent dans la vie active.
C’est une priorité pour la majorité politique du Grand Dijon qui le finance seul, sans les communes. En 2002, l'Agglomération du Grand Dijon apportait à la production du logement social 0,4 millions d'euros par an en complément de l'Etat. En 2012, l’investissement du Grand Dijon atteint près de 12 millions d'euros. 80% de la production neuve reçoit un label de performance énergétique. La loi impose un minimum de 20% de logements sociaux. A Chevigny, le taux est un peu supérieur à 20%; il est en moyenne de 18% sur l'agglomération.
Le logement social est attribué sur des critères de ressources par des Commissions d'Attribution des Logements (CAL). Les bailleurs sociaux, la Préfecture, des élus de l’agglomération et des élus des communes y siègent. Comme nous, ils sont attachés à la tranquillité et à la sécurité des occupants, à une mixité sociale et générationnelle, à la défense d’un vivre ensemble de qualité.
M. Brenot ne va pas aux réunions du Grand Dijon, Mme Beaudouvi avoue sécher certaines CAL. Elus de la majorité chevignoise remuez-vous ! Vous avez été élus pour représenter vos concitoyens en toutes circonstances ! Vous recevez des émoluments pour cela !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

2093
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

2348
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

3757
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

6770
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

3715
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

5652
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

3082
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite